Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 août 2016 2 23 /08 /août /2016 07:57
Team de la Madone Team de la Madone des motards
commenter cet article
18 août 2016 4 18 /08 /août /2016 08:47
La Madone continue...pélerinage à Ste Anne D'Auray

Notez dès à présent la date du dimanche 18 Septembre dans vos calepins...

Notre traditionnel pèlerinage motard à sainte Anne d'Auray aura lieu comme chaque année ce troisième dimanche de septembre.

Depuis Porcaro nous rejoignons là-bas des motards venus de toute la Bretagne en cette magnifique basilique où est venu il y a 20 ans maintenant (1996) le pape Jean Paul II.

A l'occasion de cet anniversaire, les 5 évêques bretons seront présents et l'animation sera faite par les motards.

Départ à 9h00 de Porcaro pour arriver à la messe à ste Anne d'Auray à 11h00..

Au cas où vous n'auriez pas pu faire bénir votre moto le 15 Aout,(!), une bénédiction de motos aura lieu après la messe.

Elle sera suivie par une balade moto dans le beau pays d'Auray.

Ps Prévoir pique nique.

Team de la Madone Team de la Madone des motards - dans Pèlerinage
commenter cet article
16 août 2016 2 16 /08 /août /2016 08:21
à la fin de la procession qui conclut la Messe
à la fin de la procession qui conclut la Messe

Messe de l’Assomption. 15 août 2016

Chers paroissiens ; paroissiens ordinaires et extraordinaires, Venus à pied, à vélo, en voiture ou à moto !

« Je ne vous connais pas tous personnellement, mais vous êtes tous mes vrais amis ». C’est par ces paroles que l’Abbé Prévoteau, fondateur d’un pardon à l’ampleur incontestable et aux bienfaits connus, avait accueilli les pèlerins il y a dix-neuf ans. Je les reprends bien volontiers à mon compte, ajoutant ce qui avait été dit deux ans plus tôt : « votre présence est le plus beau bouquet vivant que l’on puisse offrir à la Vierge Marie ».

Vous êtes venus ici pour prier Marie. Vous êtes venus ici pour vous confier à la Ste Vierge ! Vous êtes venus ici aussi pour confier ceux que vous aimez, ceux qui nous ont quitté, ceux qui vous ont demandé de prier pour eux, à la Mère de Dieu montée au ciel, celle qu’on nomme avec tendresse et dévotion dans ce lieu : « La Madone ».

Vous êtes venus en ce lieu particulier, que j’oserai appeler « une terre de la Madone », où si nombreux sont ceux qui se sont rassemblés, jusqu’à en faire le second Pardon de Bretagne par le nombre de pèlerins ! Porcaro, terre de la mystique Madeleine Morice ! Porcaro, lieu de la statue miraculeuse de la Vierge Marie, cette petite vierge en faïence que Madeleine avait reçue ! Porcaro, sanctuaire de la Madone des motards !

Alors ce matin, je voudrais qu’ensemble – malgré les difficultés à nous retrouver autour de la Madone – nous tournions les yeux vers la Sainte Vierge.

Dans la lecture de l’Apocalypse, Saint Jean nous la décrit avec des images très particulières. « Une femme, ayant le soleil pour manteau, la lune sous les pieds, et sur la tête une couronne de douze étoiles. Elle est enceinte et elle crie dans les douleurs et la torture de l’enfantement ».

Comment une telle image peut nous faire entrer, nous, pèlerins de Porcaro, dans une vénération renouvelée envers la Madone ?

Les grands astres qui sont ici décrits sont le soleil et la lune. L’astre du jour et l’astre de la nuit. La Vierge est revêtue du soleil : Elle réalise l’œuvre du bien, elle apparait au grand jour, rien ne peut l’empêcher d’être vue. Personne ne peut être empêché de profiter du soleil, d’aller à la Vierge Marie !

Au contraire, la lune qui est sous ses pieds, c’est l’astre de la nuit. La nuit, l’obscurité, les ténèbres, c’est symboliquement le lieu du mal, le moment où les voleurs font leurs forfaits, c’est au cœur de la nuit qu’il se passe généralement les crimes les plus sordides… Et le symbole de cette nuit, la lune, l’astre qui ne produit pas de lumière par lui-même mais qui ne fait que récupérer celle du soleil pour faire semblant d’illuminer, Eh bien la Vierge l’écrase.

La Sainte Vierge, si nous venons la prier ici ce matin, c’est parce qu’elle est tellement unie à Jésus-Christ, elle est tellement pure de tout péché, que sa seule présence et sa seule invocation est déjà une victoire sur le mal ! Sur toute forme de mal.

Vous savez, le mal, le diable, est mauvais perdant ! Alors, parfois, il se démène. Parfois contre nous, et parfois par nous, à travers nous ! N’entrons pas dans ce jeu. Même si la déception et l’amertume, ce matin, inondent nos cœurs, ne réagissons pas par un plus grand mal. Disons-le, oui, que nous sommes déçus, amers, en colère même… Mais ne laissons pas notre imprudence et notre manière de le dire entrer dans le jeu du mal. Soyons intelligents dans notre combat ! Ne laissons pas nos paroles et nos actes se retourner contre la Madone et l’Esprit de la Madone. Montrons que nous sommes d’abord pélerins, venus pour prier. Montrons que nous nous comportons en chrétiens, paroissiens civilisés, dignes fils de Porcaro ! Montrons que l’on peut nous faire confiance, à nous, petite communauté paroissiale, petit troupeau fait pour accueillir un grand nombre d’amis ; nous, motards et pèlerins ayant pour seul désir de nous confier à la Vierge Marie.

Ici, nous sommes pèlerins et amis de la Madone. Construisons-la ; soyez dociles et prudents, soyez bons, soyez Porcaro !

Souviens-toi, sois prudent.

Souviens-toi de tous ces bénévoles qui se sont engagés pour bâtir cette fête. Le travail colossal qui a été réalisé en amont pour cette année, qui ne se passe pas comme prévu. Mais Marie voit ce que chacun fait pour sa fête. Elle voit tout cet engagement de nombreux porteurs de la Madone – et je les remercie au passage -. Cela doit nous réjouir, parce que le travail fait pour Marie, pour la fête des motards, quel que soit le résultat, est toujours bon.

Souviens-toi. On n’oubliera pas. Toute vie est marquée par la Passion, et nous la traversons actuellement ici. On n’oubliera pas, parce qu’on ne construit rien de bien sur l’amnésie ! Souviens-toi, parce qu’ici, la terre est marquée désormais de la présence des motards qui ont été confiés à notre prière. Et nous sommes là, pour eux et pour nous.

Pour faire triompher le bien ! pour faire régner le bien et pour que l’on continue à se confier et à vénérer la Sainte Vierge, ici, comme ailleurs ! Pour que le nom de Jésus Christ ne soit pas enfoui et méprisé comme c’est de plus en plus le cas dans une société qui s’incline bassement devant la violence et la cruauté de ceux qui jouent le jeu du diable, le diviseur ! Pour tout cela, il faudra nous aussi marcher avec la Vierge Marie, prendre modèle sur elle. Il est urgent de s’engager .

Ca ne se fait pas sans effort. La femme de l’Apocalypse fait naitre l’enfant, la présence de Dieu, fait venir Celui qui sauve… dans les douleurs de l’enfantement. Elle accepte de souffrir, de payer de sa personne, et de s’effacer devant la puissance du Christ. Nous aussi, apprenons à nous bouger, toujours dans le bien. Apprenons à ne pas nous laisser abattre par les éventuels sacrifices ou la souffrance.

Mais gardons toujours au cœur que ce qui est fait sans charité, ce qui n’est pas d’abord motivé par l’amour, c’est à mettre au profit du mauvais. Même si l’on doit se mouiller, s’engager, mettre les gaz : toujours, notre motif suprême, c’est celui qui fait la vie de tous les chrétiens et de tous les motards : l’attention aux autres !, reflet du commandement nouveau « tu aimeras ton prochain comme toi-même pour l’Amour de Dieu. Comme toi-même, parce que ta vie a une valeur infinie aux yeux de dieu, et donc il t’appartient d’en prendre un soin immense. Ton prochain aussi, a une valeur incomparable, et tu dois tout mettre en œuvre pour l’aimer comme Jésus t’a aimé, en donnant sa vie pour toi. Pour l’amour de Dieu, parce que c’est à l’image de Celui qui a été verser jusqu’à sa dernière goutte de sang par charité, pour mettre en œuvre son amour envers chacun d’entre nous.

Ce qu’on apprend pour sauver sa vie sur la route, par l’attention à tous et la capacité à juger chaque situation ; ce qu’on apprend pour garder vivante la solidarité motarde en s’arrêtant quand l’autre en a besoin, en ne poussant pas notre copain au danger : conservons cette attitude en toute circonstance.

Et je vous le dis avec sérieux, gravité et conviction profonde : aujourd’hui particulièrement, à Porcaro, soyez calmes, prudents et constructifs.

- pour s’engager réellement pour le bien. Ici, concrètement, continuer à s’engager pour que perdure le second pèlerinage de Bretagne et qu’il ne soit pas anéanti sous prétexte de manque de grillage, de clocher branlant et fissuré, ou de fossés mal creusés ! S’engager, véritablement. Non pas comme des moutons de panurge, râleurs et révolutionnaires ! Mais construire, intelligemment.

o Et je vous demande particulièrement à vous, chers amis motards, de vous engager de manière constructive. N’oubliez pas notre devise, donnée ici par l’abbé Prévoteau qui y croyait dur comme fer, et j’espère bien m’inscrire dans ses pas : « Souviens-toi, sois prudent ».

Souviens-toi, sois prudent

Sois prudent !

C’est une vertu, la prudence. Elle se fonde même sur une caractéristique des motards que j’aime particulièrement, parce qu’elle est l’un des plus beaux ponts entre l’enseignement de l’Evangile et l’attitude du motard. La prudence, elle se fonde sur cette conscience que « j’aime mon prochain comme moi-même pour l’amour de Dieu ».

Sois prudent, ce n’est pas seulement piloter en tenant compte de tous les paramètres qui sont autour de moi. Parce que le motard, sans carrosserie, avec une machine d’une puissance qui le dépasse, se doit de travailler son pilotage, pas simplement de rechercher des sensations. Pilote-la bien, ta moto, apprends à composer avec tout ce qui t’entoure ; apprends à anticiper même les erreurs des autres, toi non plus, tu n’es pas parfait en tout. On est pas là pour se méfier des autres, mais pour piloter et avancer en fonction d’eux aussi.

C’est la charité chrétienne. Être attentif à tous, savoir prendre en compte tous ceux qui nous entourent. Savoir mettre le doigt sur leurs fautes et leurs erreurs aussi, parce que sinon, ils peuvent t’envoyer au tapis. Savoir s’arrêter quand ton pareil est sur le bord du chemin. Savoir se reconnaitre et s’estimer entre nous, comme on en a l’habitude lorsqu’un autre motard nous croise !

Si notre pays est chrétien, c’est parce qu’il a reconnu le Christ comme son Sauveur. Il a été consacré à la Vierge Marie, et dans notre pays, on la fête particulièrement le 15 août. En certains endroits comme à Lourdes, on aura 500 personnels de sécurité mis en œuvre. Aujourd’hui, ici, rien (ou presque… ;-) ). On la célèbre, Marie ! Parce qu’il a compris que Jésus, Lui, a su s’engager jusqu’au don de sa vie, jusqu’à la mort de la Croix, pour l’unique juste cause : l’amour de ses frères.

Cette perspective, elle rejoint la grande famille des motards, dans laquelle la communion des saints, l’amour de son prochain, est une valeur fondamentale, inhérente, qui fait pleinement partie intégrante de notre manière de vivre. Ne la dégonflons pas, cette caractéristique qui est la nôtre ! Non, nous vivons en motards chrétiens et pèlerins de la Madone !

Sois prudent. Même et surtout aujourd’hui ! Et je te le demande personnellement, amicalement. Je fonde sur toi, je fonde sur vous tous l’avenir de la Madone. Selon votre manière de vous comporter, vous pourrez aider à sauver la Madone. Selon votre attitude aujourd’hui il pourra y avoir une Madone l’an prochain, et dans les 40 prochaines années (ensuite, je laisse la main à mon successeur)

Ne faisons pas le jeu de ceux qui, peut-être, voudraient fragiliser notre pèlerinage du 15 août, prenons soin de ce sanctuaire. A Porcaro, vous êtes chez vous. Sur votre attitude aujourd’hui nous construirons la Madone de demain. Elle demeurera !

Souviens-toi, sois prudent !

Notre Dame de l’Assomption !

Notre Dame des motards ! Priez pour nous !

P. Antoine De ROECK, recteur de Porcaro et aumônier des motards +

Team de la Madone Team de la Madone des motards
commenter cet article
16 août 2016 2 16 /08 /août /2016 06:20

Par le P. Antoine De ROECK, recteur de Porcaro et aumônier des motards.

Les lectures que nous proposent la liturgie pour ce soir n’adoptent pas le ton irénique que beaucoup essaient de faire régner dans notre société actuelle.

Jésus prédit non pas la paix sur la terre, mais la division, à cause de lui.

Le prophète Jérémie est jeté au fond d’une citerne boueuse et sauvé in extremis simplement sur intervention d’un homme sage auprès du roi.

Mais Saint Paul vient donner un éclairage particulièrement bienvenu à tout cela dans une lettre extrêmement encourageante. « Courons avec endurance l’épreuve qui nous est proposée, les yeux fixés sur Jésus ».

La lutte, c’est celle qui s’opère contre le péché, bien évidemment.

Mais c’est bien celle de l’engagement et de la force pour agir contre vents et marée qui doit nous transporter, afin de faire régner le nom de Dieu. Jésus ne nous promet pas, pour cela, la tranquillité canapé que le pape décriait à Cracovie, mettant en garde les jeunes réunis par centaines de milliers autour de lui : « le temps qu'aujourd'hui nous vivons n'a pas besoin de jeunes-divan, mais de jeunes avec des chaussures, mieux encore, chaussant des crampons. Il n'accepte que des joueurs titulaires sur le terrain, il n'y a pas de place pour des réservistes. »

Jésus, lui, l’exprime avec une phrase qui est comme la devise qui, cette année, régnait sur nos perspectives paroissiales, jusqu’à figurer sur chaque tract présentant la vie de nos paroisses : « Je suis venu jeter le feu sur la terre, et comme je voudrais qu’il soit déjà allumé ! »

Alors évidemment, nous qui sommes rassemblés ce soir pour la messe des bénévoles, la déception pourrait nous faire baisser les bras. Tant d’investissement pour finalement tout annuler… ; tant de mise en œuvre personnelle pour voir le second pèlerinage de Bretagne, le plus grand pardon après Sainte-Anne d’Auray, être balayé comme un fétu de paille, sacrifié sur l’autel des normes, de l’état d’urgence et d’un tout-sécuritaire excessif qui vient comme en écho de moments difficiles que certains ont déjà connus. Tant d’engagement de la part de ceux qui ont fait appel à vous – et je les remercie vivement au passage, avec une gratitude plus vive encore que mon amertume devant une décision que je regrette -, et qui, particulièrement ces derniers temps, n’ont pas compté leurs heures, s’engageant pour faire en sorte que le pardon ne soit pas étouffé dans cet imbroglio.

L’anéantissement, l’abattement, la déception ne peuvent pas rester nos seules réactions face à ce qui pourrait sembler la « chronique d’une mort annoncée », va s’appuyer sur la foi chrétienne qui est le seul motif de ce pardon de Porcaro.

« Méditez l’exemple de celui qui a enduré de la part des pécheurs une telle hostilité, dit saint Paul, et vous ne serez pas accablés par le découragement ».

Notre première lutte, c’est celle contre le péché, parce que sinon, nous bâtissons sur du vent. Mais toute notre vie, tout notre engagement résidera surtout sur l’exemple du Christ, qui, ne lâchant rien, est allé jusqu’au sacrifice de sa vie pour offrir sa grâce au monde entier. On construit de bien plus belles choses sur la beauté d’une vie authentique que sur la laideur du péché.

Le second aspect de l’épreuve, c’est l’engagement véritable.

Bénévoles, en lien avec l’aumônerie, vous en êtes les relais. Et vous portez un nom très commun mais en même temps lourd de sens. Le bene-vole, de bene = bien, et de volo = je veux, traduit un véritable engagement en faveur du bien. Il le veut, ce bien, il le désire du plus profond de son cœur. Et c’est bien cela qui est le lien qui nous réunit ce soir, dans le grand mouvement lancé autour de la Madone depuis des années.

Jésus lui-même, dans son enseignement, rencontrait un grand nombre de difficultés. Il se heurtait à l’incompréhension des disciples. Saint Pierre, le premier pape, qui lui oppose un « non, cela ne t’arrivera pas », quand il évoque sa Passion et sa mort à venir à Jérusalem. « Peuple stupide et sans sagesse », aura-t-il l’occasion de dire à ceux qui le désespèrent par leur décalage avec le message de l’Evangile. Et j’en passe…

Pourtant, le Seigneur ne s’arrête pas. Il ira jusqu’au bout. Au jour de Gethsémani, il rencontrera même la défection de ses apôtres ; il sera trahi par l’un des siens. Mais il y va, confiant, comme celui dont le psaume dit « Heureux qui craint le Seigneur, qui aime entièrement sa volonté! Il ne craint pas l’annonce d’un malheur: le cœur ferme, il s’appuie sur le Seigneur. Son cœur est confiant, il ne craint pas: il verra ce que valaient ses oppresseurs ».

Un jour qu’il était mis en cause par ceux de son propre village en raison de son enseignement dans la synagogue ; il avait osé actualiser la parole de la Bible en disant « Cette parole, c’est aujourd’hui qu’elle s’accomplit », on l’avait poussé dehors pour le jeter du haut de la falaise. « Et lui, passant au milieu d’eux, alla son chemin »…

Chers bénévoles qui vous êtes engagés au service de la Madone des motards. A la lumière de tout cela : Merci !

Merci pour votre investissement pour cette édition 2016. Elle n’a pas lieu, mais la valeur de votre investissement demeure et portera du fruit. Car le bien ne demeure pas sans effet !

Merci pour votre investissement pour la suite. Que l’épreuve du jour ne soit pas une guillotine qui sanctionne définitivement une œuvre qui aurait fait son temps.

La Madone est couronnée, ici, depuis maintenant 4 ans. La couronne de la Vierge ne signe pas son départ en retraite ! La couronne de la Sainte Vierge, ce n’est pas la médaille de la commune comme pour récompenser une fin de mandat difficile car elle aurait fait son temps !

La Madone est couronnée parce que nous sommes dans un sanctuaire ! Où tout au long de l’année les motards sont bienvenus, où à l’occasion du 15 août le pardon paroissial prend une ampleur démesurée ; où il se fait beaucoup de bien pour les motards et pour les habitants des alentours.

Elle compte sur nous tous, à nos différents niveaux. Ce sera peut-être un peu différent dans les formes à l’avenir, afin de ne pas risquer de la mettre une nouvelle fois en détention provisoire. Mais elle compte sur toutes les bonnes volontés. Pour moi, c’est une mission confiée par l’évêque.

C’est le rayonnement du cœur de Marie qui passe à travers nos actions modestes ou plus engagées.

N’oublions pas que la Vierge Marie n’a de cesse, dans ses apparitions, de nous encourager au fil de ses message : « Mais priez, priez, mes enfants, Dieu vous exaucera en peu de temps » à Pontmain. A l’ile Bouchard, en 1947 : « « Dites aux petits enfants de prier pour la France, qui ces jours-ci est en grand danger. » Et à Pellevoisin, la Vierge Marie dit à Estelle : « Publie ma gloire »

Vous connaissez l’histoire de cette statuette qui était là, dans cette niche. Reçue de la Ste Vierge, elle fut donnée à Madeleine Morice. Bien des fois, enlevée à cette église, elle est toujours revenue : elle nous manque depuis 1994, mais elle reviendra ! Et elle demeure à travers notre Dame des motards.

Vierge Marie, Notre Dame de Porcaro, Madone des motards : bénissez ces bénévoles qui se sont donnés et s’apprêtaient à faire tant ces jours-ci.

Et que la récompense visible qu’ils n’auront pas ici bas leur soit donnée au centuple en grâces pour eux et leurs familles ! Amen !

Team de la Madone Team de la Madone des motards
commenter cet article
15 août 2016 1 15 /08 /août /2016 05:00
Team de la Madone Team de la Madone des motards
commenter cet article
14 août 2016 7 14 /08 /août /2016 18:06
La fête de l'Assomption commence sitôt les premières vêpres du 14 Aout (=maintenant!)

La fête de l'Assomption commence sitôt les premières vêpres du 14 Aout (=maintenant!)

Team de la Madone Team de la Madone des motards
commenter cet article
14 août 2016 7 14 /08 /août /2016 14:17
A se procurer...Raconte moi l'histoire de Porcaro...
A se procurer...Raconte moi l'histoire de Porcaro...
Achetez le petit livre retraçant toute l histoire de la Madone des Motards
(offert au pape François par le père Audrain (ex aumonier des Motards)
 
à demander au presbytère de Porcaro ou
 
à commander 1 rue Yves Corbel 56380 PORCARO
(5€ +frais de port si envoi)
 
Belles fêtes de la Madone ce 15 Août
Team de la Madone Team de la Madone des motards
commenter cet article
11 août 2016 4 11 /08 /août /2016 09:03
FETE DE L ASSOMPTION 2016

IMPORTANT

Concernant les Fêtes du 13 14 15 Aout à la paroisse de Porcaro:

Le Samedi 13 Aout au soir, une messe pour les bénévoles (et autres, motards ou non!!) sera célébrée à l'église de Porcaro à 18h30, suivie d'une bénédiction des motos des bénévoles et du traditionnel pot du curé ouvert à tous.

Le dimanche 14 Aout, les vêpres solennelles de l'Assomption seront célébrées à 16h à l'église de Porcaro.

A 21h, une veillée aura lieu à l'église...

LE LUNDI 15 AOUT, LA MESSE DE L'ASSOMPTION SERA CELEBREE A 10H à PORCARO...

LA MADONE N'EST PAS MORTE, Elle est heureuse de vous accueillir et vous bénir tout au long de l'année à Porcaro.

PS Rien n'est organisé par l'Aumônerie pour les Motards conformément à l'arrêté du Maire, il s'agit de la célébration paroissiale de l'Assomption!!

Team de la Madone Team de la Madone des motards
commenter cet article
10 août 2016 3 10 /08 /août /2016 16:53
Team de la Madone Team de la Madone des motards
commenter cet article
30 juillet 2016 6 30 /07 /juillet /2016 10:26
Piste au Vigeant
Piste au Vigeant
Piste au Vigeant
Piste au Vigeant
Piste au Vigeant
Piste au Vigeant
Piste au Vigeant

Chaud bouillant ce week end sur le circuit du Val de Vienne...la météo bien sûr, mais aussi le moral de nos valeureux pilotes tous plus motivés les uns que les autres!!

Retrouvailles samedi soir pour l'apéro au bord de la piste, montage des tentes, et derniers préparatifs sur les montures. Avaient répondu présents nos super organisateurs Gildas, Daniel, Arnaud, mais encore Benoit, Thierry, Jean Marie, Ludovic et des stagiaires du 22 Mai, Nicolas et Sébastien. Sans compter un concurrent de Rome, profitant de l'occasion avant de repartir le lendemain pour l'Italie, le père Jean-François bien sûr. Et pour n'oublier personne, on notera l'arrivé tardive au paddock d'un commercial d'une marque anglaise bien connue des motards. La gent féminine était aussi présente sur le bord de piste -Marie, Céline et Cathy, pour admirer les héros faire leurs tours de manège!! Finalement les motards sont restés de grands enfants...

Dimanche, soleil et pilotes étaient au rendez vous, sur une piste surchauffée. Et toute la journée se sont succédées les sessions experts, confirmés, moyens, débutants.

Mentions spéciales

-à Thierry qui est resté sur la piste et ne nous a pas offert un spectacle digne des plus grands films d'aventure!

- au père JF qui prit le risque de se lancer sur l'Er6n du Team...

-à Gildas qui a bien tenté de nous divertir avec un petite chutounette...

-à Jean Marie qui passa sous la barre des 2' avec le chrono record du Team.

Finalement tout le monde s'est fait plaisir, et la bière finale mit un point d'orgue à cette belle journée...merci à tous et rv le 31 au Mans

PS Si qqn a trouvé une paire de lunettes de soleil et de vue, noire avec verres bruns, c'est à moi!

Cathy

Team de la Madone Team de la Madone des motards
commenter cet article

Présentation

  • Team de la Madone des motards
  •  Daniel, vice président du Team de la Madone des Motards
  • Daniel, vice président du Team de la Madone des Motards

PORCARO 14.15 AOUT

Bon ben là on ne sait pas trop quoi écrire pour cette anée, car ça s'annonce un peu compliqué...

Stages de Perfectionnement

Plus de maîtrise pour plus de sécurité et plus de plaisir !

Prochains stages:

La saison repart, on vous tient au courant des prochaines dates...

Contacter Daniel stages@teammadone.com

 

Sortie Circuit

Le 17 Juillet prochain, a eu lieu un roulage sur le circuit du Vigeant (86).

Nombre limité, inscriptions obligatoires.

D'autres journées roulages à Fontenay ou au Vigeant, ainsi qu'une journée où nous privatiserons le circuit de Mérignac comme chaque année...

Pour participer, avoir les autres dates de roulage de 2016,  contactez Daniel au 06-07-15-80-32

Balades, rallye (Nouveauté 2015)

Nous vous communiquerons rapidement les dates du RALLYE 2è édition qui aura lieu à l'automne...

Tous les adhérents sont invités à proposer des itinéraires de balades.

Pour participer ou proposer des itinéraires, contacter Ronan (ronan.heliot@orange.fr) ou Léo à l'accuil du presytère accueil@teammadone.com

N'hésitez pas à nous faire découvrir les merveilles de vos régions....

Pèlerinages

Pèlerinage à suivre :

-Ci  contre le compte rendu de notre Pélerinage balade à Camaret le 25-26 Juin.

-Pélerinage à Ste Anne d'Auray le 18 Septembre. Un départ sera organisé de Porcaro 9h00, Cf article à paraître le 16 Aout...

 

infos à suivre ici même, www.teammadone.com et sur FB (TeamMadone)...

 

Presbytère de Porcaro

Possibilité d'accueillir les groupes de motards au Presbytère, contacter  

Léopold au 02.97.22.06.42 ou  06 30 93 19 22

Ou bien par mail accueil@teammadone.com

Vous avez aussi la possibilité de déposer une plaque commémorative pour les motards décédés à l'Oratoire, contacter Olivier : 06.87.97.26.71

Liens Pour Nous Suivre

Team de la Madone des Motards

Le Team de la Madone des Motards est une association loi 1901 qui souhaite 'prolonger' toute l'année ce qui se vit les 14 et 15 août chaque année dans ce petit village du centre de la Bretagne.

Prévention, formation, pour plus de maitrise et plus de plaisir.

Notre devise 'Souviens-toi, sois prudent!'

Au service des motards et animé par des motards, en lien avec l'Aumônerie des Motards, il propose différentes rencontres et activités :

Des balades

Des pèlerinages

Des stages de perfectionnement Moto

Des sorties sur circuit

Des soutiens auprès de jeunes pilotes

Des actions caritatives.

L'adhésion au Team de la Madone des Motards de Porcaro nous aide à poursuivre nos objectifs et permet de participer à nos activités, d'être prioritaire dans les inscriptions, de recevoir la carte d'adhésion et l’autocollant du Team.

Comment adhérer ? Adresser votre participation (15 euros) au père Antoine de Roëck (Chèque à l'ordre de "Team de la Madone des Motards" -1, rue Yves Corbel-56380 Porcaro).